FR
EN FR ES

La culture de la rencontre

Next Page
Previous Page

Le Pape François et la culture de la rencontre.

Le Pape François a parlé d’une « culture de la rencontre » comme but commun, encourageant les personnes à se défaire de leurs craintes en regardant au-delà d’elles-mêmes les besoins des autres. « La foi est une rencontre avec Jésus, et nous devons faire ce que Jésus fait : rencontrer l’autre », a-t-il dit.

Le Christ nous tend constamment la main. Mais une rencontre n’a lieu que lorsque cette invitation est acceptée et trouve une réponse. En rencontrant le Christ, nous pouvons rencontrer les autres. Cela signifie tendre la main, construire des amitiés au-delà de notre cercle et aller à la rencontre des gens dans les périphéries, des plus démunis et des plus vulnérables, des migrants et des réfugiés.

Pendant qu’il lavait les pieds de réfugiés musulmans, hindous et chrétiens lors de la messe du Jeudi saint, le Pape François a dit : « Nous sommes tous des enfants du même Dieu. » Il s’est rendu dans l’île italienne de Lampedusa, dans l’île grecque de Lesbos et à la frontière des Etats-Unis et du Mexique et a attiré l’attention sur « la tragédie humaine » de la migration forcée.

Ce que la rencontre signifie pour Partager le chemin

Caritas veut créer des opportunités pour que des rencontres entre migrants et communautés locales aient lieu. En leur donnant un espace pour qu’ils nous racontent leur histoire, nous voulons faire entendre la voix des migrants. Nous voulons que tous ceux qui ont une expérience de la migration la partagent, des migrants eux-mêmes aux personnes qui vivent dans les communautés que les migrants quittent, traversent ou dans lesquelles ils arrivent et s’établissent.

Caritas croit fermement que les rencontres non seulement contribuent à changer le débat autour de la migration mais brisent aussi admirablement la peur, le racisme et la xénophobie. Nous espérons établir les bases d’une plus grande empathie des deux côtés.

Les 10 étapes de la
culture de la rencontre

01

Nous ne pouvons que convenir que certains pays sont plus polarisés que jamais.

02

La culture de la rencontre nous invite à construire des relations avec les autres, à favoriser l’unité au lieu de la division et à aller au-delà de ce qui nous divise.

03

Chacun, partout dans le monde, peut participer à la culture de la rencontre.

04

La campagne de Caritas Partager le chemin se centre sur une simple action pour construire la culture de la rencontre : aller rencontrer un migrant ou un réfugié. Ce sont aussi des êtres humains.

05

Regardez l’autre, la personne en face de vous, posez-lui des questions sur elle-même puis écoutez ce qu’elle vous dit.

06

Aucun matériel spécial n’est nécessaire, juste le temps de partager un témoignage.

07

Soyez prêt à sortir de votre zone de confort.

08

Il se peut que vous découvriez plus de choses sur vous-même que sur les autres. Soyez prêt !

09

Jésus, à maintes reprises, s’est arrêté et a passé du temps avec les étrangers. Pouvons-nous faire pareil ?

10

Rencontrer quelqu’un d’autre, c’est faire l’expérience de la grâce de Dieu vivant. Essayez.

À la rencontre de l’autre : montrez votre soutien envers les migrants

Participez maintenant